Rugby Club Aubenas Vals RCAV

Actualités > Toutes les actualités

UN DUR COMBAT SAVOYARD12/09/2021

Pour la deuxième journée de Nationale le RCAV se déplaçait à Chambéry après sa belle victoire contre Bourgoin, le dimanche précédent à Dugradus.

Le SOC avait lui aussi débuté sa saison par une belle victoire à Dax qui avait marqué les observateurs. Une victoire retentissante !

Mais, le SOC avait laissé une impression mitigée à ses supporters pour son troisième match amical où les Chambériens s'étaient inclinés face à Vienne sur leur pelouse de Mager. Ils étaient donc instruits d'une trop grande suffisance.

 

D'autant plus qu'en cette belle soirée d'été, le RCAV était le premier à la manoeuvre et ouvrait le tableau d'affichage dès la 2éme minute sur pénalité. 0 à 3.

Le match va immédiatement s'emballer.

Piqués au vif, les Savoyards vont répliquer rapidement.

6éme minute; Pénalité pour le SOC. Pénal'touche. Essai, 7 à 3. Le SOC a repris la marque.

8éme, Alors que le RCAV enchaîne les temps de jeu infructueux, Porcher tente le drop des 40 m et le réussit, 7 à 6.

10éme, pénalité en faveur du SOC. 10 à 6.

C'est parti sur des bases élevées. Chaque équipe a marqué sur ses possessions.

15éme, sur une touche captée par le SOC, Lepage perce la défense et Mawalu conclut. 17 à 6

22éme, pénalité aux 40 m pour le RCAV, 17 à 9.

Après un début de match tonitruant, les deux équipes ont besoin de souffler un peu. Elles sont à la recherche d'une nouvelle envolée. Le jeu devient plus brouillon.

Le RCAV va revenir au tableau d'affichage le premier sur une pénalité de Porcher (encore lui) aux 40 m. 30éme, 17 à 12. L'écart se resserre entre les deux équipes. Pour un court instant.

Sur le renvoi, le RCAV est pénalisé et le SOC reprend sa marge, 31éme, 20 à 12.

Le RCAV reste très combatif et Gendre séme la panique dans la défense Chambérienne. L'action ne va pas à son terme. Sur la mêlée à 5 m, le pack Jaune & Bleu obtient une pénalité. Porcher continue d'assurer les points. 34éme, 20 à 15.

Alors qu'on pensait que les Savoyards avaient le match en main, nos Ardéchois se sont totalement remis dans la partie.

Mais le SOC va répliquer à la 38éme par une pénalité, 23 à 15.

40éme, carton jaune pour Guenard et pénalité pour le SOC. Mais le SOC ne profite pas de la pénal'touche.

La mi-temps sera sifflée sur le score de 23 à 15.

En cette première mi-temps, on s'est bien battu avec l'appui de la colonie de supporters Jaunes & Bleus qui se font particulièrement entendre. Ce fût un combat intense où on a bien fait face avec l'appui précieux de la botte de Porcher. Chambéry est beaucoup moins souverain que ce qu'on pouvait le craindre. Tout reste possible. Comment le SOC va réagir en seconde ?

 

Le vestiaire Chambérien a résonné des propos des coachs à la mi-temps et la réaction Savoyarde sera immédiate, bien aidée par leur supériorité numérique.

Remontés comme des pendules, les locaux se ruent à l'attaque et vont soigner leur tableau d'affichage.

41éme. Sur la reprise, essai du talonneur Primault. 30 à 15.

45éme. C'est le quatrième essai de Chambéry et le deuxième personnel de Mawalu. 37 à 15.

Le RCAV paye très cher le carton jaune de Guenard, juste avant la pause.

Le SOC poursuit son avantage en début de seconde mi-temps. Il investit le camp Ardéchois et l'étau se resserre. Le RCAV a de plus en plus de mal à sortir de son camp.

C'est maintenant le temps du coaching pour les deux équipes.

Au terme de ce premier quart d'heure, le rythme endiablé baisse d'un ton.

Mais le RCAV ne s'avoue pas vaincu et va revenir dans le match.

60éme, carton jaune pour Blanc

Dans la foulée, pénalité, pénal'touche dans les 22 m du SOC. Mêlée remportée par le RCAV. La balle est dans les mains Jaunes & Bleues. Fournier s'échappe et file à l'essai. Il est plaqué au cou avant d'aplatir. Essai de pénalité, 63éme, 37 à 22.

66 éme, Chambéry réplique par une pénalité, 40 à 22

70éme, le RCAV continue de se montrer vaillant et combatif. Il joue crânement sa chance. Il est à deux doigts de marquer mais un en-avant freine son dessein.

73éme, une mêlée écroulée par les Jaunes & Bleus permet aux Chambériens de sortir enfin de leur camp où ils étaient empêtrés depuis un bon moment.

Dans les cinq dernières minutes, le SOC se porte dans notre camp. En vain. Rien ne sera marqué.

 

Victoire de Chambéry 40 à 22. Quatre essais à un. Bonus offensif pour le SOC qui poursuit sur sa lancée de Dax.

 

Le combat fût très intense, surtout à certains moments. On a bien tenu en première mi-temps. Mais, l'entame de la seconde nous est fatale en infériorité numérique.

Le SOC s'est montré conquérant et rapide dans ses combinaisons.

On s'est bien battu mais on a perdu quelques points bêtement. Surtout, on se mettait aussitôt en difficulté après une action victorieuse de notre part. Ce qui avait pour conséquence de tendre la perche au SOC qui la saisissait.

 

A la fin du match, David Mélé, entraîneur des arrières de Chambéry revient sur le contenu de celui-ci : “On voulait fructifier notre succès à Dax lors de la première journée et lancer notre saison à domicile, devant notre public. On s’est rendu la tâche difficile en première mi-temps. On a su rectifier le tir en seconde période en tenant plus le ballon et en mettant nos adversaires à la faute.”

 

Cyrille Andreu, notre capitaine livre aussi son analyse : “On a essayé de rivaliser mais on a commis trop de fautes stratégiques. On a tenté de rivaliser en première mi-temps mais on a été dominés dans trop de secteurs. On a mis de l’engagement, c’est bien. On est forcément déçus”. Il conclut de façon positive : “On va apprendre de cette défaite. On n’est qu’à la deuxième journée, on va vite se remettre au travail.”

 

Le programme de la semaine est ainsi lancée pour le RCAV qui va recevoir Tarbes dimanche prochain à Dugradus. Un accueil Ardéchois va se préparer avec les vertus de combat et de solidarité qui sont les nôtres.

 

SOYONS TOUS ENSEMBLE DERRIERE LE RCAV ET NOTRE GROUPE PREMIER


 

ALLEZ JAUNE & BLEU


 

ALLEZ ALLEZ RCAV


 

Le poète Jaune & Bleu


 

Source photo : Le Dauphiné Libéré

 

                                       PREPARONS UNE BELLE RECPTION A DUGRADUS